Norme EN343 : vêtements de protection contre les intempéries, la neige, le brouillard et l’humidité du sol

La norme européenne EN343 spécifie les exigences ainsi que les méthodes d'essai applicables aux matériaux et aux coutures de vêtements de protection contre les intempéries, la neige, le brouillard et l’humidité du sol. Il est à souligner que ces EPI sont soumis à différentes normes. En complémentaire, cette norme peut être associée à la norme EN342 ou encore à la norme 471, qui concerne les vêtements de haute visibilité. Ces réglementations permettent de sélectionner les vêtements de travail les plus adaptés aux conditions auxquelles le travailleur est confronté.

Plus concrètement, la norme EN343 concerne les caractéristiques des vêtements contre l’influence des intempéries, essentiellement du vent et du froid au-dessus de -5 °C. Elle est déterminée par deux valeurs :

-          X qui désigne la résistance à la pénétration de l’eau

-          Y qui précise le degré de résistance évaporative

La règle est simple : plus la classe est élevée pour chaque valeur, plus le matériau est performant, résistant et confortable.

Comment reconnaître les EPI EN343 ?

Les vêtements certifiés EN343 sont marqués par un pictogramme spécifique. Celui-ci est représenté par un parapluie à côté duquel les critères X et Y sont notés. Ce symbole explique d’ailleurs l’appellation « vêtements antipluie » des habits réglementés EN343.

La lettre X correspond à l’imperméabilité à l’eau, avec un niveau allant de 1 à 3. Ce type de performance vise à garantir à l’utilisateur une excellente protection. On déverse une certaine quantité d’eau sous pression sur le tissu. La catégorie varie alors en fonction de la quantité de pression supportée par le tissu. En somme, cela donne une indication claire quant à l’étanchéité de l’EPI. La pression est exprimée en Pa apposé par le matériau au passage de l’eau avant et après le traitement.

La valeur Y indique le pouvoir respirant du ou des tissus, c’est-à-dire sa capacité à évacuer la vapeur d’eau du porteur. Elle se subdivise en 3 classes, 1 étant la valeur la plus basse et 3 la plus haute. Plus la résistance est élevée, plus le vêtement est en mesure d’évacuer la sueur qui s’accumule au niveau du corps. Au-delà du confort, cette mesure va déterminer la durée du port continu. En fait, lorsqu’un modèle relève de la catégorie 1, il est conseillé de ne pas le porter plus de x minutes.

En principe, la résistance à la traction, la résistance au déchirement et le rétrécissement des coutures des EPI ne doivent pas dépasser les valeurs fixées par les normes. Les vêtements professionnels femme ou homme conformes à la norme EN343 doivent également satisfaire les conditions fixées par la norme EN340. Notons par ailleurs qu’en tant que vêtements de protection antipluie, ils sont destinés à offrir une protection optimale contre l’influence des précipitations ainsi que les autres aléas du temps.