EN 13 034 : vêtements de protection contre les produits chimiques liquides

La norme EN 13034 spécifie les exigences et les méthodes d’essai pour les EPI conçus pour apporter une protection contre les produits chimiques liquides, que ce soit pour les applications à usage unique ou les utilisations multiples. Les vêtements de cette catégorie sont apposés d’un pictogramme avec fiole Erlenmeyer sous laquelle se trouve la mention « EN 13034 ». Ils offrent une protection limitée contre les projections ou les émanations de produits chimiques liquides. Ils sont généralement constitués de matériaux hydrofuges avec revêtements chimiques tels que le Téflon. Ils ne sont pas complètement étanches, mais repoussent les contaminants.

À propos de la norme EN 13 034

Le tissu d’un vêtement apposé du pictogramme EN 13034 est testé de différentes manières pour déterminer sa résistance à la traction et aux produits chimiques. Dans ces tests, quatre solutions distinctes de produits chimiques (acide sulfurique H2S04 à 30%, hydroxyde de sodium NaHO à 30%, 0-xylène non dilué et 1-butanol non dilué) sont appliquées sur un échantillon de tissu. Les quantités de liquide qui s’égouttent et pénètrent dans les tissus sont mesurées et analysées, et doivent respecter les tolérances définies dans la norme.

Un produit fini doit également être analysé lors d’un test sur mannequin. Au cours de cet essai de pulvérisation, le porteur doit effectuer 7 mouvements qui sont décrits dans la norme EN 13034. La perméabilité du vêtement aux produits chimiques liquides est ensuite déterminée. Les classes atteintes lors des différents tests doivent être clairement énumérées dans les instructions d’utilisation du vêtement.

Les produits certifiés EN 13034 sont des vêtements de type 6 ou PB6 et doivent être soumis au test de pulvérisation pour pouvoir afficher le pictogramme EN de la norme sur l’étiquette d’information pour l’utilisateur et d’entretien du vêtement.

Sur certains vêtements, il convient de noter que dans certains cas, le tissu est testé, mais pas le vêtement et les coutures. Dans ce cas, cette information est clairement indiquée sur l’étiquette d’entretien et le pictogramme EN n’apparaît pas.

Les autres exigences de la norme EN 13034 comprennent des essais de résistance à l’eau, au déchirement et à la traction, et d’étanchéité. Lorsqu’une personne porte des vêtements en deux pièces, comme une combinaison pantalon-veste, il est important pour elle de s’assurer que les deux vêtements ont été certifiés comme étant un « ensemble » pour le niveau de protection spécifié.

Dans la pratique, en cas de projection de produits chimiques sur un vêtement, le porteur doit s’éloigner immédiatement de la zone touchée et retirer soigneusement le vêtement, en veillant à ce que les produits chimiques ou les liquides n’entrent en contact avec sa peau. Le vêtement doit ensuite être nettoyé et évalué pour une utilisation future ou mis hors d’usage.

Concernant le type 6 et le type PB6

La norme EN13034 type 6/PB6 définit à la fois la conception et les tests à réaliser sur les vêtements de protection qui couvrent au minimum le tronc et les membres, et formant un ensemble. Il s’agit du type 6.

Pour ce qui est du type PB6, il s’agit des vêtements de protection qui couvrent uniquement des parties spécifiques du corps. Ils ont une performance limitée, car ils sont destinés à protéger le tronc ou les membres.