Norme ISO 20471 Classe 2 : vêtements de signalisation

Travailler dans des conditions où la visibilité est faible et où le risque d’accident est assez élevé exige le port d’un vêtement haute visibilité. Les exigences sur sa conception et son utilisation sont définies par la norme ISO 20471 Classe 2. Pour en savoir plus sur cette nouvelle règlementation, découvrez en quoi est-elle plus stricte que l’ancienne norme EN 471 et pourquoi la Classe 2 apporte plus de sécurité que la Classe 1.

ISO 20471 vs EN 471

La nouvelle norme ISO 20471 est différente de l’ancienne norme EN 471 sur divers points. Déjà, elle n’utilise plus qu’un seul type de performance, la valeur X (la superficie des matériaux rétroréfléchissants et fluorescents) pour indiquer la classe dans laquelle se trouve le type de vêtement de signalisation. Et puisque que les vêtements haute visibilité doivent tous avoir des propriétés réfléchissantes et fluorescentes élevées, la performance donnée par la valeur Y n’est plus utilisée dans cette nouvelle norme ISO 20471.

La norme ISO 20471 définit également que le nombre de lavages supporté par les bandes réfléchissantes et le tissu fluorescent doit être indiqué par le fabricant. Sur l’ancienne norme EN 471, cela ne concernait que le matériau réfléchissant.

La valeur X selon la norme ISO 20471

Comme il a été dit dans le précédent paragraphe, la norme ISO 20471 ne définit plus qu’une seule valeur de performance, celle qui concerne la superficie des matériaux rétroréfléchissants et fluorescents. La valeur X prend donc en compte le type et l’efficacité du tissu fluorescent et du matériau rétroréfléchissant.

Le tissu fluorescent est essentiel pour la sécurité du porteur du vêtement de signalisation. Il permet de lui assurer une visibilité de jour comme de nuit. Pour ce faire, la matière fluorescente convertit la lumière non visible comme les ultraviolets en lumière visible. La couleur du matériau (jaune, orange ou rouge-orangé) se manifeste différemment selon la situation et la luminosité.

Quant au matériau rétroréfléchissant, il assure la visibilité de nuit sous une source lumineuse comme un projecteur ou un phare de voiture. Il a la capacité de réfléchir la lumière, il a pour propriété de la renvoyer.

Les vêtements haute visibilité de Classe 2

D’après la norme ISO 20471, les vêtements de signalisation à usage professionnel de Classe 2 doivent être conçus pour offrir la meilleure visibilité. Ils peuvent être portés sur les chantiers comme dans le cas des travaux publics, des travaux sur les lignes téléphoniques ou les situations sous une lumière faible, demi-jour. Classe 2 signifie également que le vêtement haute visibilité peut être utilisé sur la voirie avec une circulation limitée à 50 km/h.

Pour ce qui est de la conception propre au vêtement haute visibilité de Classe 2, la superficie fluorescente doit être de 0,50 m² et celle réfléchissante, de 0,13 m².