Norme EN ISO 11611 : vêtements de protection pour utilisation dans les procédés de soudage

La norme internationale ISO 11611 spécifie les exigences de performance minimales ainsi que les méthodes d’essai relatives aux vêtements de protection contre la chaleur, les étincelles et le contact avec les flammes. Ces derniers sont conçus pour protéger le corps de l’utilisateur lors des procédés de soudage, à l’exclusion des mains, des pieds et de la tête. Selon deux classes d’exposition, ce sont essentiellement des tabliers et des manches qui reflètent l’exposition à deux niveaux de protection.

Les détails sur la norme EN ISO 11611

La classe 1 s’applique à la protection contre des techniques et des situations de soudage moins risquées, dont les risques d’étincelle et de chaleur rayonnante. La classe 2, par contre, concerne la protection de l’utilisateur dans des situations plus dangereuses.

Ces exigences essentielles de sécurité sont applicables aux vêtements de protection qui doivent être portés durant les opérations de soudage et d’autres procédés techniques présentant des risques comparables. Toutefois, il est à noter que l’ISO 11611 : 2007 s’applique seulement sur les cagoules et les guêtres. Il ne couvre aucunement les exigences relatives à la protection des mains.

En effet, ces vêtements de protection peuvent être utilisés dans un large éventail d’applications finales, à savoir :

-          Lors d’un besoin d’équipement offrant des propriétés de propagation de flamme limitées,

-          Lorsque l’opérateur doit être protégé contre une chaleur émise par rayonnement,

-          Par convection ou par contact contre les projections de métal en fusion (aluminium ou fer)

Ce type de vêtement est conçu pour fournir un certain degré d’isolation électrique en cas de contact accidentel avec un conducteur électrique dont le voltage supérieur avoisine 100 V en courant continu. Notons que dans ces conditions, la sueur, les salissures et d’autres polluants peuvent affecter le niveau de protection du vêtement. Quoi qu’il en soit, il doit minimiser le risque de choc électrique en cas de contact bref et imprévu avec des conducteurs électroniques. En outre, l’icône de la norme EN ISO 11611 représente un pictogramme avec un arc de soudage. Cela indique que le vêtement de travail peut être porté pendant le soudage ainsi que les techniques connexes.

Quelques petites précautions

Le vêtement de protection à la certification EN ISO 11611 est destiné à protéger celui qui le porte. Dans sa conception, il ne dispose que très peu de poches, permettant ainsi d’éviter que les étincelles ne s’enflamment rapidement. Afin d’obtenir une protection optimale, le vêtement doit couvrir l’ensemble du corps. À cet effet, il est recommandé de porter des EPI couverts par d’autres normes en complément. L’on parle surtout de protections supplémentaires pour la tête, les mains ainsi que le buste. Dans l’idéal, il convient de porter une veste et un pantalon assorti.