Norme ISO 11612 : vêtement de protection contre la chaleur et la flamme

Les normes relatives aux vêtements de protection sont établies pour protéger autant que possible les travailleurs contre les risques de leur métier. La norme ISO 11612 est par exemple spécifique à la protection des personnes exposées à la chaleur et aux flammes. Vous êtes-vous déjà demandé dans quelle mesure cette norme vous protège de ces menaces ? Savez-vous comment elle est liée à la pratique (situation réelle) ? Il existe des points sur lesquels il est important de porter attention.

La norme ISO 11612 et ses exigences relatives aux EPI

Pour répondre aux exigences de la norme ISO 11612, un EPI doit réussir au moins deux tests. Le test certifié par la mention A est obligatoire. Ensuite, le fabricant doit au moins assurer un des tests qui restent (B, C, D, E ou F).

Durant le test, la performance des matériaux composant le vêtement de protection est testée sur la diffusion de la flamme (test A), la tolérance à la chaleur convective (test B), la tolérance à la chaleur rayonnante (test C), le métal en fusion (test D et E) ainsi que sur la chaleur par contact (test F).

Les résultats du test sont classés selon des niveaux de performance. Par exemple, le niveau de performance 1 indique que le matériau du vêtement professionnel fournit la protection minimale pour réussir le test. Si vous êtes responsable des EPI de votre entreprise, il est conseillé de vérifier non seulement si un tissu a réussi le test, mais également dans quelle condition.

Il est important de comprendre les différents niveaux de performance, car ils sont liés à l’ampleur du risque. Par exemple, les trois niveaux de performance du test E vous renseignent sur la protection de différentes quantités d’éclaboussures de métal en fusion. E1 représente une éclaboussure d'un métal en fusion de 60 à 120 g et E3, du métal en fusion supérieur à 200 g. Selon les niveaux de risque de votre environnement de travail, vous devez choisir le niveau de performance approprié.

La norme ISO 11612 en situation réelle

Le niveau de protection de vos travailleurs n’est pas uniquement déterminé par la norme ISO 11612. Il y a de nombreux éléments qui peuvent affecter le niveau de sécurité.

Un environnement de travail peut être différent d’un autre

Il est important de prendre en compte les autres risques liés à votre environnement de travail, car ils peuvent affecter le niveau d’exposition de vos travailleurs au danger. Cela peut suggérer la nécessité d’ajouter d’autres équipements normés pour assurer la sécurité de vos employés.