Tenues de travail automne / hiver

Produits 1-20 pour 1145

Page
par page
Par ordre décroissant

Produits 1-20 pour 1145

Page
par page
Par ordre décroissant

Le vêtement de travail répond à des critères spécifiques en fonction des activités auxquelles celui qui le porte s’adonne habituellement. Les principales caractéristiques qu’il doit présenter concernent le niveau de sécurité et de confort. Pour les tenues de travail spécial automne/hiver, la première fonction est d’assurer à l’utilisateur une sécurité optimale dans un environnement où les conditions climatiques sont particulièrement rudes.

Comment choisir lA bonne tenue de travail automne/hiver ?

Plusieurs éléments sont à prendre en compte, sachant qu’un vêtement de travail doit afficher un bon niveau de confort tout en permettant une grande liberté de mouvement. S’étirer, s’agenouiller, se pencher, lever les bras… tels sont les mouvements qui doivent généralement être autorisés sans qu’aucun obstacle ne vienne y faire impasse. Les accessoires indispensables, tels qu’une ceinture élastique ou un pantalon avec genouillères, varient en fonction de la nature du travail.

Parmi les points à analyser, on distingue le poste de travail, soit l’environnement (intérieur ou extérieur) et le type d’activité. En effet, la tenue automne/hiver adaptée sera différente pour une personne travaillant dans le domaine de l’entretien de la voirie et un peintre en bâtiment. Le vêtement recommandé pour le premier doit, en plus de garder le travailleur bien au sec et au chaud, permettre une bonne visibilité grâce à un tissu fluorescent et/ou une matière rétro-réfléchissante. La tenue adaptée pour le peintre doit être parfaitement étanche et souple, tout en offrant une protection accrue contre le froid.

Les normes en vigueur

Une bonne tenue de travail automne/hiver affiche un confort optimal et un niveau de respirabilité élevé. De ce fait, les matériaux utilisés ainsi que le procédé de fabrication (notamment au niveau des coutures) doivent permettre l’évacuation de la transpiration et de l’humidité tout en assurant une étanchéité accrue. Ce type de vêtement est soumis à plusieurs normes (EN 342 ou EN 343) qui permettent de garantir un niveau de protection élevé contre le vent, le froid (température en dessous de -5 °C) et les intempéries.

Cette certification est représentée par un pictogramme en forme de parapluie et des gouttes d’eau. Elle indique que la tenue de travail automne/hiver a fait l’objet de tests spécifiques pour garantir un bon niveau de confort en toutes circonstances, qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige par exemple. Deux types de performances sont à prendre en compte :

  • X indique le niveau d’étanchéité de la tenue de travail, soit son degré de résistance par rapport à la pénétration de l’eau
  • Y permet de connaître son niveau de respirabilité, soit le degré de résistance évaporative

Ces deux points sont accompagnés d’un chiffre allant de 1 à 3. Les vêtements de travail classés 1 affichent ainsi une résistance évaporative et un niveau d’étanchéité moindres. Pour profiter d’une tenue de qualité, il est donc recommandé d’opter pour celle appartenant à la classe 3.

La norme EN 343 est généralement associée à la certification EN ISO 20471. Cette dernière concerne le niveau de visibilité de l’utilisateur dans tous les angles d’observation, de jour comme de nuit, sous la pluie comme dans le brouillard ou sous la neige. Deux points sont à prendre en compte :

  • Classée de 1 à 3, l’indication X concerne l’étendue de la surface de la matière rétro-réfléchissante et du tissu fluorescent
  • De classe 1 ou 2, le symbole Y indique le niveau de coefficient de rétro-réflexion de la matière

D’autres tests permettent de connaître la résistance des matériaux qui composent la tenue contre la traction (100 Newtons) et les déchirures (25 Newtons).

Quelle protection contre le froid et les intempéries ?

Vêtements de pluie, blousons, parkas ou polaires de travail, peu importe le type de tenue, il n’existe pas de modèle idéal. En somme, le choix dépend des goûts de tout un chacun, mais aussi du type d’activité à laquelle le travailleur s’adonne. Par exemple, un plombier ou un électricien préférera les tenues avec des poches multiples pour ranger les outils et autres pièces de rechange.

Découvrez notre gamme printemps été