Norme S3 : chaussures de sécurité

Avec les réglementations qui ne cessent d’évoluer dans le Code du travail, il est nécessaire de connaître les mesures de sécurité que doivent adopter les professionnels.

Utilité des chaussures de sécurité

Selon l’article R.233-83-3 du Code du travail, les équipements de protection individuelle doivent protéger les travailleurs contre les risques susceptibles de menacer leur santé et leur sécurité. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour définir les EPI adaptés, en fonction du type d’activité et de l’environnement de travail.

Selon les derniers rapports, les blessures aux pieds (lacérations, plaies ou fractures, entre autres) représentent environ 7% des accidents de travail. De ce fait, le port de chaussures de sécurité appropriées permet de prévenir les risques professionnels. Pour garantir une protection optimale des pieds, ces équipements doivent être conformes à la norme EN ISO 20345 et répondre aux exigences de base SB (Safety Base). Pour ce faire, il faut qu’ils soient dotés :

  • D’un embout de protection capable de résister à une énergie de 200 joules et à une force d’écrasement de 15 kN
  • D’une semelle antidérapante

La norme de sécurité EN 20345 se décline en quatre principales catégories, chacune ayant ses propres spécificités : S1, S1P, S2 et S3.

À propos des chaussures de sécurité normées S3

La majorité des accidents de travail sont généralement liés à l’environnement, ce qui influe grandement dans le choix des EPI adaptés. Dédiées aux travailleurs intervenant dans des zones humides, que ce soit en intérieur ou en extérieur, les chaussures de sécurité répondant à la norme EN 20345 catégorie S3 doivent être munies :

  • D’une coquille de protection
  • D’une semelle à crampons pour éviter les risques de glissade
  • D’une semelle intercalaire anti-perforation (P)
  • D’une semelle extérieure capable de résister aux huiles minérales et aux hydrocarbures (FO)
  • D’un amortisseur de chocs au niveau du talon (E)
  • D’une semelle aux propriétés antistatiques (A)
  • D’une tige hydrofuge fabriquée dans un matériau affichant une résistance accrue à la pénétration et à l’absorption d’eau (WRU)
Il est bon de noter que les chaussures de sécurité, peu importe la classe à laquelle elles appartiennent, doivent afficher une forme ergonomique pour garantir à l’utilisateur un confort optimal.