ESD : chaussures de sécurité

Les chaussures constituent un élément fondamental de l'EPI pour assurer la sécurité du travailleur. La protection ne consiste pas seulement à mettre les pieds du travailleur à l'abri des chocs et des chutes d'objets, il faut aussi le protéger contre divers accidents, dont les décharges électriques moins évidentes à déceler quand il s'agit d'électricité statique.

Les notions de base sur l'ESD

La décharge électrostatique définie par l'acronyme ESD est le passage de courant électrique entre deux objets dotés de potentiels électriques différents sur un temps très court. C'est le transfert de charges entre des objets ayant des potentiels électrostatiques différents. La cause peut être le frottement ou au contraire la séparation des charges électriques après un temps de mise en contact. Il faut, en effet, savoir que la rupture de contact entre deux corps génère une charge et crée par la même occasion une différence de potentiel électrique qui débouche alors sur un événement ESD.

On peut définir l'ESD comme des courants fugaces non désirés qui peuvent endommager l'équipement électronique à moins d'être dans une zone ESD. Celle-ci est un endroit où il y a absence totale de charge électrique parce que tous les matériaux employés sont conducteurs.

ESD et sécurité du travailleur

C'est dans le secteur électronique que les protections contre les décharges électrostatiques sont les plus courantes. Un seul mouvement peut, en effet, générer une charge de 10.000 V, ce qui est fatal pour les circuits électriques et les composants quand le courant se décharge sur ces composants ; sans parler des dangers qu'encourt le travailleur. D'où la nécessité de constituer des zones EPA (Electrostatic Protected Area) où il n'y a pas de risque que le circuit reçoive une décharge de son environnement ou se décharge lui-même dans un élément.

Avant de pénétrer dans cette zone, le travailleur doit porter des chaussures ESD ainsi qu'une blouse et un bracelet, tous deux conducteurs. Il doit tester la conductivité de son corps, entre son doigt et le sol. La résistance ne doit pas être inférieure à 1 ni supérieure à 10 mégohms.

EPI ESD et ergonomie

Les chaussures ESD, en plus de la protection qu'elles offrent, sont conçues pour le confort et la liberté de mouvement du travailleur. Leur résistance électrique est des plus basses et se situe entre 0,1 et 100 MΩ. Pour être qualifiées de chaussures ESD, les chaussures de sécurité doivent obtenir la certification ESD.