Norme S1P : chaussures de sécurité

Bon nombre d’entreprises imposent le port d’équipements de protection individuelle afin de protéger les salariés des risques liés à l’environnement de travail et aux conditions climatiques. Les chaussures de sécurité garantissent une protection optimale aux pieds. Aujourd’hui, nous vous dévoilons les informations essentielles concernant la catégorie S1P de la norme EN ISO 20345.

Utilité des chaussures de sécurité

Dans bon nombre d’entreprises, le port d’équipements de protection individuelle est obligatoire. Pour réduire au maximum les accidents au travail, il est recommandé de s’équiper de chaussures de sécurité spécifiquement conçues pour protéger vos pieds des risques liés à votre environnement de travail. En effet, selon les derniers rapports, environ 7% des accidents au travail concernent les blessures aux pieds.

Des chaussures de qualité réduisent les risques de blessures musculaires, de plaies, de lacérations et de fractures en cas d’accident. Les possibilités de blessures étant nombreuses (manque de vigilance, somnolence ou encore environnement de travail dangereux, entre autres), il est nécessaire de protéger vos pieds des risques :

  • De chute de plain-pied
  • De perforation
  • De chocs
  • D’agressions climatiques
  • D’agressions chimiques (goudron, huile, acide…).

À propos de la norme EN ISO 20345 : classe de sécurité S1P

Les chaussures de sécurité répondant à la norme EN ISO 20345 et catégorisées S1P sont destinées aux salariés travaillant dans un environnement sec. Elles doivent offrir une protection optimale contre les risques d’écrasement et de perforation du pied, et résister aux huiles et aux hydrocarbures. De ce fait, les chaussures de sécurité S1P conviennent parfaitement aux électriciens, aux installateurs, aux travailleurs de l’industrie ou encore aux artisans travaillant à l’intérieur, entre autres.

Pour garantir un niveau de protection élevé, les chaussures de sécurité S1P doivent intégrer :

  • Un embout de protection (en métal, plastique ou composite) pour protéger les pieds en cas de chute d’objet lourd, avec une résistance à l’écrasement de 15 kNet des semelles antiglisse (catégorie SB ou Safety Base)
  • Des semelles aux propriétés antistatiques (code A)
  • Des semelles résistantes aux huiles et aux hydrocarbures en cas de risque d’épandage de pétrole, d’huile, de térébenthine… (code FO)
  • Des talons capables d’absorber les chocs (code E)
  • Des semelles anti-perforation (en métal ou composite) pour protéger les pieds des copeaux métalliques (code P)

Choisir des chaussures de sécurité S1P légères

Vous trouverez sur le marché des chaussures de sécurité S1P légères et confortables, mais offrant un niveau de protection élevé. Le matériau de fabrication est donc à intégrer dans vos critères de sélection.

  • Pour la semelle anti-perforation, préférez plutôt le matériau composite, plus flexible et plus léger que le modèle métallique, mais tout aussi résistant.
  • Du côté de la coque de protection, optez pour un embout en composite, réputé pour sa résistance accrue aux chocs et à l’écrasement. Ce matériau est aussi apprécié pour ses propriétés thermiques.

En portant des chaussures de sécurité S1P légères, vous évitez les éventuelles complications causées par leur port prolongé : affaissement de l’arche, callosités, douleurs aux pieds