Chaussure de sécurité sans métal

Les chaussures ou bottes de sécurité ont pour fonction de protéger les pieds des éventuels accidents au travail. A l’origine, la protection servait uniquement à prévenir les chutes d’objets manutentionnés. Mais au fil du temps, de nouvelles applications sont apparues selon l’évolution de l’industrie. Actuellement, il existe diverses chaussures de sécurité qui sont obligatoires lorsqu’on doit travailler dans des conditions présentant des risques de blessure aux pieds par perforation, contact avec du métal en fusion ou de la matière dangereuse, de décharges électrostatiques ou de choc électrique. Dans ces derniers cas, la chaussure de sécurité sans métal est de mise, il faut donc important de suivre les normes des chaussures de sécurité.

De quoi se compose une chaussure de sécurité sans métal ?

Comme toutes les autres chaussures de sécurité, celles sans métal possèdent les mêmes composants qui sont conformes aux exigences de certains domaines d’activité :

-          un bout à coquille en plastique ou en composite pour protéger les pieds d’un risque de chute d’objets lourds.

-          une semelle fait dans un matériau composite qui peut stopper les perforations, en particulier si l’utilisateur travaille dans un milieu où des éléments perforants jonchent le sol.

-          une résistance face au feu, à la chaleur, à des produits chimiques.

-          une semelle anti-dérapante et parfaitement adhérente sur n’importe quel produit glissant comme de l’huile, du pétrole, de l’eau ou autre.

-          une protection pour la partie supérieure du pied parfois, de la cheville et du mollet pour éviter les coupures.

-          un maintien pour la cheville qui la protège des risques d’entorses.

-          des caractéristiques électriques contre les chocs électriques ou les décharges électrostatiques.

Les modèles de chaussure de sécurité sans métal

Si auparavant les chaussures de sécurité sans métal avaient un style un peu trop industriel et rustique, aujourd’hui, les marques ont beaucoup travaillé sur leur design, leur prix et leur poids.

Auparavant, les chaussures de sécurité en général étaient peu stylées. Elles étaient aussi lourdes et souvent très mastoc. Mais, désormais, on peut retrouver une touche de mode qui intéresse à la fois les professionnels, mais aussi les particuliers. C’est le cas par exemple des chaussures de sécurité sans métal qui ont la forme de baskets.

Ainsi, qu’il s’agisse des femmes ou des hommes, des ouvriers et artisans ou des bricoleurs amateurs, divers modèles de chaussures de sécurité sans métal sont maintenant à la portée de tous pour avoir un tout autre look sur les chantiers ou dans son quotidien.

Pour les constructeurs, un tel achat est d’une grande importance en sachant que les assurances prennent en compte leur port pour avoir droit à un dédommagement en cas d’accident.

Les usages d’une chaussure de sécurité sans métal

Une chaussure de sécurité sans métal est comme son nom l’indique dépourvue de métal pour garantir à son utilisateur une légèreté et une souplesse lui permettant de s’exécuter aisément dans n’importe quel travail. Cette absence de métal confère aussi à cet EPI une propriété amagnétique, ce qui est pratique pour passer à travers les portiques de sécurité.

Par ailleurs, une chaussure de sécurité sans métal est le plus souvent estampillée du sigle ESD qui signifie Electro Static Discharge. Elle est donc conditionnée pour protéger son porteur des décharges électrostatiques.