Norme EN511 : gants de protection contre le froid

Des directives strictes ont été émises par la législation européenne pour la protection des travailleurs en matière d'EPI. La norme EN 511 est une disposition que d'autres rubriques viennent compléter pour mettre l'utilisateur à l'abri du froid, de convection et de contact à -50°C. Cette même législation impose que les gants normés EN 511 affichent bien lisiblement, outre le pictogramme, les chiffres de 0 à 4 qui représentent le niveau spécifique de protection, en matière de résistance au froid de convection, en matière de résistance au froid de contact et de perméabilité à l'eau.

La protection minimum qu'offre la norme EN 511

Des tests rigoureux sont imposés à tous les fabricants qui revendiquent la protection des travailleurs contre les aléas extérieurs. La norme EN 511 concerne les gants de protection contre le froid. Il est question ici du froid en extérieur, c'est-à-dire lié aux conditions climatiques, dans un environnement hivernal mais aussi du froid lié à une activité industrielle, c'est-à-dire dans un environnement professionnel.

La résistance au froid convectif a trait à l'isolation thermique contre le transfert du froid par convection. La résistance au froid de contact, quant à elle, porte sur la protection apportée par le matériau qui compose le gant. L'imperméabilité du gant à l'eau, enfin, est un critère qui indique jusqu'où le gant est fiable en situation d'exposition à l'eau.

Les niveaux de performance de chaque partie de protection sont clairement indiqués par 3 chiffres en dessous du pictogramme. Par exemple, la perméabilité à l'eau est notée de 0 à 1 pour indiquer que 1 signifie une pénétration d'eau nulle.

Des gants normés EN 511  pour qui?

L'utilisateur des gants normés EN 511 est celui qui a une tâche à accomplir dans des conditions extrêmes. Sans une protection appropriée ces conditions extrêmes peuvent apporter de l'inconfort voire de l'incommodité qui risque d'avoir des effets négatifs sur la productivité.

Le gant normé EN 511 est d'abord un gant de manutention contre le froid, toutefois, d'autres conditions doivent être remplies pour qu'il soit vraiment fonctionnel. D'autres normes viennent alors le compléter, telles que EN 388, la norme de protection contre les agressions mécaniques. Avant d'être normé EN 511, le gant doit aussi avoir passé le test de l'EN 420 qui est la norme de base commune à tous les gants de protection professionnels.