Casques et Protections anti-bruit jardinier

10 articles

Par ordre décroissant
  1. Jaune
    • Livraison Gratuite
  2. Rouge
    • Bestseller
    Casque anti-bruit Portwest
    À partir de 8,04 € 6,70 €
  3. Kit Forestier Portwest
      Casque forestier Portwest
      42,59 € 35,49 €
    • Jaune
      • Bestseller
      Casque anti-bruit Portwest Classic
      À partir de 5,40 € 4,50 €
    • Casque anti-bruit SAFETY JOGGER ETOSHA I
      • Nouveau
      Casque anti-bruit SAFETY JOGGER ETOSHA I
      À partir de 7,50 € 6,25 €
    • Jaune
      • Livraison Gratuite
    • Noir
        Serre-tête avec écran grillagé Portwest
        À partir de 13,08 € 10,90 €
      • Gris
        • Bestseller
        Casque anti-bruit Portwest PREMIUM
        À partir de 17,52 € 14,60 €

      10 articles

      Par ordre décroissant

      Le travail d’un paysagiste et jardinier est un concepteur d’espaces extérieurs. Ils élaborent des aménagements paysagers en plus de ses compétences en matière de plantes et de techniques aratoires. Dans ce cas, ils sont exposés à des risques divers. Donc ils doivent se protéger par des équipements spécifiques comme des casques et des protections anti-bruit.

      Les critères de choix d’un casque de sécurité anti-bruit ou la protection auditive 

      Pour un environnement sonore dépassant de 80 décibels, la protection auditive est obligatoire dans le travail. Sur ce, l'appareil auditif peut être détérioré. Et cela engendre une perte d'audition. Dans ce cas, il faut porter une protection auditive professionnelle. Pour avoir un confort maximal, il est important de prendre en compte le poids du casque pour un port continu plus agréable, le confort intérieur doit être une coiffe en tissu appropriée à un usage intensif, une protection frontale pour éviter les frottements sur le front, la présence d’une jugulaire réglable pour un travail exigeant des mouvements de tête. 

      Il faut choisir une protection auditive plus adaptée à votre environnement  de travail. En effet, les protecteurs antibruit sont classés selon une valeur SNR (Signal to Noise Radio). Il s'agit d'atténuer la sonorité moyenne du casque, par exemple 25 décibels. En choisissant un équipement anti bruit avec un SNR trop élevé, vous serez surprotégé. Cela vous isolera complètement du bruit qui est très dangereux si les avertissements sonores ne sont pas entendus. En dessous de 65 décibels, vous serez en surprotection. Par contre, si vous choisissez un protecteur qui n'affaiblit pas suffisamment les bruits, votre audition n’est pas correctement protégée. Pour vous aider dans votre choix, il faut mettre en place un système de filtre pour vous permettre de trouver immédiatement l'atténuation SNR nécessaire. 

      Les protections auditives sont impérativement conformes aux normes européennes et françaises. A ce titre, il faut présenter le marquage CE attestant leur conformité aux directives européennes de qualité requises et aux procédures réglementaires à soumettre ; elle doit être compatible avec la norme française NF et européenne EN ; il faut indiquer le SNR dans la notice d’utilisation. 

      Il existe deux types de protections auditives :  les casques anti-bruit et les bouchons d’oreille. Pour les travailleurs dans les environnements chauds et humides, il faut privilégier de porter des bouchons d'oreille professionnels aux casques antibruit. Si vous portez un casque de chantier, il est préférable de choisir des bouchons d'oreilles ou des coquilles antibruit à monter sur le casque de chantier plutôt qu'un casque auditif. Si la protection auditive doit être portée irrégulièrement, il faut choisir un arceau antibruit. Et pour le port prolongé, le casque antibruit (serre-tête) sera le plus adapté. 

      Autres EPI incontournables pour les paysagistes et jardiniers 

      Pour la protection de la tête et pour faire face aux risques de chocs, le port du casque ou d’une casquette est fortement recommandée lors des travaux de coupe d’arbres ou d’élagage. Ce casque est régi d’une norme NF EN 397/A1. 

      Il faut également protéger les yeux pour éviter tout risque d’irritation. Quand vous utilisez des agents chimiques et pour se prémunir des allergies ou des projections, des lunettes de protection sont préconisées. 

      Pour la protection des voies respiratoires, il faut faire attention aux vapeurs toxiques, irritantes, à la sciure de bois, aux poussières et au pollen. Pour protéger les poumons, il est recommandé de porter un masque P3 ou un masque avec filtre à gaz. 

      Les vêtements de travail pour paysagistes et jardiniers sont adaptés aux conditions parfois rudes du travail en extérieur. Ils doivent assurer la thermorégulation, la protection contre la pluie, la protection contre le froid, la protection contre les coupures.

      Il est fortement recommandé de choisir des chaussures de sécurité répondant aux critères de la norme EN ISO 20345. Pour les travaux coupants, les chaussures comportent la spécification P pour attester leurs propriétés anti-perforation. 

      Les activités de paysagiste et jardinier requièrent une protection des mains optimale et complète. Il est conseillé de porter des gants anti coupure. Ainsi, les ouvriers doivent porter des EPI obéissant aux normes EN 420 et EN 388 mais aussi EN 511 pour les périodes de froid.  

      Les chutes peuvent avoir des conséquences de blessures légères et de fractures, même un décès. Donc, il faut porter des équipements anti-chute pour les métiers d’espace vert. Par exemple, les harnais, l’ancrage anti-chute et le mousqueton.