Lames de cutter

La gamme de cutters PW offre une solution à toutes les utilisations possibles, parfait pour la manutention et toutes autres activités. Les cutters possédent tous un ressort qui se rétracte automatiquement la lame pour éviter de se blesser suite à un faux-mouvement. Les lames de rechanges cutter sont interchangeables facilement. Nous conseillons de porter des gants anti coupures et des lunettes de protection.

7 Produits

par page
Par ordre décroissant

7 Produits

par page
Par ordre décroissant

La lame de cutter est indispensable au travail comme à la maison. Elle permet de couper soigneusement différents objets. Sur le marché, on trouve différents types de cutter et de lames de rechange. En fonction du travail que l’on souhaite réaliser, on choisit le modèle approprié.

Quels sont les types de lames de cutter ?

On distingue quatre types de lames de cutter : la sécable, la trapézoïdale, la lame crochet, la rotative.

La lame sécable

Connue pour sa caractéristique auto cassante, la lame de cutter sécable est très affûtée. Elle se constitue de nombreuses entailles suivant sa largeur. Très affûtée et permettant des découpes soigneusement réalisées, le segment de lame peut être détaché lorsqu’il est usé. Il n’est donc pas nécessaire de rechanger toute la lame car un nouveau tranchant est immédiatement fonctionnel. Le nombre de sections amovibles correspond à plusieurs utilisations ; la lame entière est rarement remplacée.

La lame trapézoïdale

Ce type de lame est privilégié dans la réalisation de gros travaux. La lame trapézoïdale se démarque en effet de par sa robustesse et sa durabilité. Elle est faite d’acier et peut être remplacée. Autre caractéristique : elle est très fine. Le découpage d’un quelconque matériau est donc facile. Grâce à cette fine épaisseur, elle peut supporter une charge latérale assez importante bien avant qu’elle se casse lors de l’usure.

La lame crochet

La lame crochet est utilisée dans les travaux de découpage de moquettes ou de divers matériaux dont le support doit rester intact. Cela est possible car les bords de ce type de lame ne sont pas affûtés.

La lame rotative

Il s’agit de la lame qui sert à découper les tissus et les cartons.

La largeur idéale pour la lame de cutter

Pour connaître la bonne largeur pour la lame de cutter, il faut se référer au type de travail à réaliser. La résistance du matériau à découper compte aussi. Lorsque la lame est large, on peut couper des matières aux grandes épaisseurs comme, par exemple, le cas du carton ondulé. Différentes largeurs sont au choix : 9 mm, 18 mm et 25 mm. Pour le cas de la lampe rotative, on a une large sélection de diamètres : 18 mm, 28 mm, 45 mm et 60 mm.

Les lames de rechange

Au fil du temps et compte tenu de la fréquence d’utilisation de la lame de cutter, il est nécessaire de la remplacer par une nouvelle. Il n’est pas difficile de trouver des lames en lot et qui peuvent être utilisées avec différents types de cutter grâce à leur taille standard. Mais, il y a aussi les modèles qui correspondent à des cutters spécifiques. Par exemple, le lot de 10 lames de rechange pour KN10 Portwest ou encore le lot de 10 lames de rechange pour KN18 de Portwest.

Le cutter professionnel : l’efficacité de la lame

Le cutter professionnel est un outil polyvalent. Il est intéressant uniquement si sa lame est efficace. En effet, comme c’est celle qui coupe, il faut qu’elle soit de qualité. La polyvalence de cet équipement se caractérise par la possibilité de réaliser de multiples travaux comme inciser ou faire des marquages sur divers matériaux, ouvrir des emballages et cartons, découper les matières excédant les bords de plastique, papier, caoutchouc… La lame peut aussi gratter des surfaces de peinture, des matériaux lisses ou durs.

Lames en métal traditionnel ou lames de cutter sécables ?

Les lames traditionnelles sont fabriquées en métal. Elles sont fines, coupent efficacement et offrent des découpes très bien réalisées. Cette efficacité peut représenter toutefois un inconvénient car ce type de lame provoque facilement des blessures à l’utilisateur. Un moindre geste maladroit peut provoquer un accident grave.

La lame de cutter sécable est surtout adaptée au raclage. Elle est une lame de rasoir très fine et comme elle est dotée de plusieurs sections, elle ne se remplace qu’après plusieurs utilisations. Le petit inconvénient est le fait qu’une nouvelle lame tranchante s’expose après que l’ancienne soit détachée. Cette dernière peut être projetée, la nouvelle très aiguisée peut aussi blesser.