Casquettes Peintre

3 articles

Par ordre décroissant
  1. Gris
      Casquette anti-heurt Portwest aérée
      À partir de 13,20 € 11,00 €
    • Noir
      • Bestseller
      Casquette type baseball Portwest
      À partir de 3,12 € 2,60 €
    • Orange
      • Bestseller
      Casquette anti-heurt Haute Visibilité Portwest
      À partir de 13,20 € 11,00 €

    3 articles

    Par ordre décroissant

    Être peintre, c’est être surexposé à plusieurs risques que ce soit des risques physiques ou des risques chimiques. En moyenne, la chute en hauteur représente 23 % des accidents de travail dans ce secteur d’activité. Se munir de protection est donc indispensable. D’ailleurs, il est mentionné dans le code de travail qu’il est du devoir de l’employeur de fournir les EPI pour leur employé afin d’assurer la protection des travailleurs. De nombreux EPI sont disponibles pour subvenir à la sécurité des peintres, à savoir les tenues de travail et les accessoires qui vont avec, comme la casquette et les gants.

    Caractéristiques des casquettes de peintre

    Dans ce domaine d’activité, les risques de chutes sont tellement nombreux qu’il faut envisager le risque de traumatisme crânien. S’armer de casquette de protection ou de casquette anti-heurt devient donc des alternatives intéressantes. Elles disposent d’une aération sur les côtés pour être plus confortables. Chacune de ses casquettes offre un niveau de sécurité différent.

    La casquette de protection

    Elle sécurise la tête des peintres contre les chutes d’objets d’un niveau supérieur. Elle évite le heurt avec les installations ou lors d’une chute de plain-pied au sol. Dans le travail, une casquette de protection peut préserver la tête contre les projections d’éclats solides et liquides. Elle est composée de calottes moulées en abs pour faire dévier les chutes d’objets pouvant toucher la tête, ainsi que d’un harnais et d’une jugulaire pour maintenir la casquette à sa place.

    La casquette anti-heurt

    Elle a comme principal rôle que de protéger les peintres contre les risques minimes, comme les blessures superficielles ou les lacérations. Elle est surtout utilisée pour un travail en intérieur, et ne doit, en aucun cas, remplacer une casquette de protection.

    À part ces 2 types de casquettes, il y a des casquettes de type base-ball ou des casquettes avec une visière et ajustement par bande pour satisfaire les professionnelles de la peinture. Elles sont dotées des mêmes caractéristiques de protection que les autres. Chaque casquette de travail pour peintre doit être normée EN 812 pour assurer une protection optimale. Cette norme garantit la résistance de la casquette à la pénétration.

    Les différents types d’accessoires de travail pour peintre et peintre-plaquiste

    Pour réduire les dangers face aux risques, un peintre et un peintre-plaquiste doivent avoir des équipements de protections individuelles pour protéger chaque niveau du corps.

    Les casques

    Les casques de sécurités protègent contre les dangers de chutes d’objets, tout comme la casquette de protection. Un casque peut être utilisé pendant 5 ans au maximum.

    Les lunettes pour les yeux

    Elles ont pour but d’empêcher la projection de produits chimiques et nocifs, ainsi que n’importe quelle substance pouvant endommager les yeux pendant le travail.

    Les bouchons d’oreilles et les casques antibruit

    L’utilisation de ces protections auditive prévient la perte auditive due aux bruits forts quotidiens dans un lieu de travail bruyant. Le plus adapté est de choisir une protection auditive de chantier.

    Les masques pour voies respiratoires

    Elles empêchent le développement de maladies respiratoires dû aux matériaux utilisés dans le cadre de travail. Pour le peintre, un masque anti-gaz et vapeur est le plus recommandé, à part le masque de type P2 pour les deux travaux. Pour un peintre plaquiste, le masque à ventilation assistée TH2P ou TM2P protège mieux contre le risque de silicose.

    Le harnais antichute

    Comme son nom l’indique, le port d’un harnais antichute protège les peintres des chutes en hauteur.

    Les gants de protection

    Pour les deux professionnels de la peinture, c’est mieux d’alterner entre le gant de protection contre les risques mécaniques et le gant de protection contre les risques chimiques.

    Les chaussures de protection

    Ils évitent les accidents d’écrasement par les chutes d’objets et la perforation. Elles doivent avoir des embouts de protections et une semelle antidérapante.

    Les tenues de travail pour peintre en bâtiment

    Il n’y a pas de vêtements spécialement conçus pour peintre en bâtiment, bien que ce soit un secteur d’activité à haut risque. La tenue de travail doit seulement être confortable et assez ample pour avoir une liberté de mouvement.

    Pour les peintres en bâtiment, il leur est conseillé de porter une cotte de travail à bretelle en polycoton. Elle est plus facile à entretenir et résiste mieux aux lavages. La cotte de travail freine les éclaboussures de tâches.

    Les pantalons et les combinaisons de travail donnent une facilité d’enfilage très pratique pour les peintres en bâtiment. Pour des raisons historiques, ils sont généralement de couleur blanche, d’où leur appellation de blanc de travail. Cependant, avec l’évolution, ces tenues sont disponibles en haute visibilité pour donner plus de sécurité. Ils sont renforcés par triples coutures, et il est possible d’y insérer des plaques de genoux.