Accessoires antichute

Produits 1-20 pour 50

Page
par page
Par ordre décroissant

Produits 1-20 pour 50

Page
par page
Par ordre décroissant

Dans de nombreux domaines d’activité, les travailleurs sont amenés à opérer en hauteur. Une situation quelque peu dangereuse qui requiert un équipement de travail spécifique : les accessoires antichute. En effet, la plupart des accidents rencontrés dans ce type de métier sont causés par des équipements non conformes. D’où l’importance de cet équipement de protection individuelle lors de la réalisation des taches.

Accessoires antichute : des EPI à ne pas lésiner

Les accessoires antichute font partie de la catégorie II d’EPI, regroupant les agressions physiques plus ou moins graves. Ils offrent plus de flexibilité aux salariés travaillant en hauteur : techniciens de maintenance, professionnels du BTP ou agents des réseaux électriques. Ces équipements réduisent leurs déplacements et limitent ainsi les risques de chutes.

Bien qu’il ait une longévité de 10 ans, il convient de choisir ce dispositif de sécurité en fonction de l’usage (intensif ou occasionnel) et des facteurs extérieurs. Ces accessoires viennent compléter les harnais antichute.

Accessoires antichute : les systèmes de liaison

Les dispositifs servant de système de liaison est l’un des éléments indispensables d’un système antichute. Ils permettent de lier le harnais du salarié à son point d’ancrage. Ces accessoires protègent ainsi les travailleurs de la chute grâce à un absorbeur d’énergie qui atténue le coup.

  • Longe antichute avec absorbeur d’énergie

Hormis l’absorbeur d’énergie, ce dispositif de liaison se compose d’une longe antichute d’au moins 2 mètres de long et de deux connecteurs. La longe antichute empêche l’utilisateur d’atteindre une zone constituant un risque de chute. Ni trop longue ni trop courte, sa longueur doit prendre en compte de la tache à effectuer.

  • L’antichute mobile

Au cas où le travailleur glisse ou risque de tomber, l’antichute mobile se bloque automatiquement et évite la chute. La longe antichute mobile glisse en position automatique et en manuel. De plus, il peut être utilisé pour des travaux en faible hauteur puisqu’il dispose d’un faible tirant d’air.

Sélectionner les accessoires antichute en fonction du tirant d’air

Permettant au salarié d’éviter de heurter le sol en cas de chute, le tirant d’air est la distance nécessaire entre le sol et ses pieds. Une fois cette distance déterminée, il est possible de :

  • Sélectionner la longueur de longe

Une longe antichute ne mesure pas plus de 2 mètres de long. Pour un tirant faible, il convient ainsi de choisir une longe plus petite en prenant en compte l’élongation de l’absorbeur d’énergie.

  • Choisir le type de liaison

Le choix en termes de dispositifs de liaison est très large pour des travaux de grande hauteur. En revanche, un câble avec une antichute mobile ou un enrouleur à rappel automatique serait adapté à des travaux de faible hauteur.

Zoom sur quelques accessoires antichute

Voici quelques-uns des dispositifs antichute les plus utilisés par les salariés exerçant en hauteur :

  • Le connecteur

En matière d’équipement antichute, le connecteur renvoi aux différents types de longes et d’élingues avec lesquels les utilisateurs s’arriment sur un matériel d’ancrage. Cet accessoire sert de liaison entre le travailleur et la protection antichute. Servant également de positionnement au poste de travail, le connecteur est conçu pour stopper l’utilisateur en cas de chute. Il est, de ce fait, fabriqué dans un matériau robuste et résistant.

En principe, ce dispositif est équipé d’un amortisseur de chute intégré ou supplémentaire. Les connecteurs, en fonction du domaine d’utilisation, sont régis par des règlementations.

  • L’absorbeur d’énergie

L’absorbeur d’énergie est une sorte de bande cousue sur plusieurs épaisseurs. Ses coutures se déchirent en cas de chute afin de limiter les forces résultant d’une chute. Cet accessoire antichute est souvent intégré aux longes et aux connecteurs.

  • La ligne de vie

Figurant parmi les points d’ancrage mobiles, la ligne de vie est à câble, verticale et horizontale. Elle permet à l’utilisateur de s’y attacher afin d’éviter les risques de chute. Généralement utilisé en escalade, cet accessoire est également utilisé pour les travaux en hauteur.