Chaussettes de travail

Chaussettes de travail

Lorsque l'humidité et le froid de l'hiver est installé, il est important de garder ses pieds au chaud et au sec. Oxwork vous présente sa collection de chaussettes chaudes pour le travail en hiver et sous la pluie. Leurs compositions spéciales apportent un confort supplémentaire, vous protège du froid et empêchent d'avoir les pieds mouillés.

Produits 1-20 pour 36

Page
par page
Par ordre décroissant
  1. Noir / OrangeNoir / Orange
    Blaklader
    Chaussettes hiver Warm
    À partir de 19,19 €
  2. NoirNoir
    Herock
    Chaussettes de travail Coolmax® Carpo
    À partir de 11,42 € Prix normal 14,28 €
  3. Noir / RougeNoir / Rouge
    Blaklader
    Chaussettes hautes froids extrêmes Xwarm
    À partir de 19,19 € Prix normal 23,99 €
  4. NoirNoir
    Portwest
    Chaussettes Coolmax
    À partir de 5,80 €
  5. NoirNoir
    • Promo -30%
    Portwest
    Chaussettes froid extrême
    À partir de 5,53 € Prix normal 7,90 €
  6. GrisGris
    • Promo -30%
    Lemaitre
    Chaussettes de travail Lindor coton
    À partir de 4,34 € Prix normal 5,44 €
  7. GrisGris
    Lemaitre
    Chaussette de travail hiver Lemato
    À partir de 8,78 € Prix normal 12,54 €
  8. Noir / BleuNoir / Bleu
    Blaklader
    Chaussettes hiver Light
    À partir de 16,79 €

Produits 1-20 pour 36

Page
par page
Par ordre décroissant

Travailler dans des conditions extrêmes telles que les températures rudes de l’hiver n’est pas facile si l’on n’est pas bien équipé. Des vêtements polaires, des bonnets et des chaussures adaptés sont parmi les équipements de protection individuelle recommandés. Ce qu’il ne faut pas négliger, c’est le confort des pieds. Il faut les tenir bien au chaud et au sec. Pour les travailleurs, des chaussettes aux coupes, aux matières et aux compositions particulières sont proposées. Le confort est bien sûr au rendez-vous. Comme les activités professionnelles s’exercent tout au long de l’année, des chaussettes pour la mi-saison et pour l’été sont également pensées pour satisfaire les professionnels.

Un tour sur les matières

Les matières privilégiées pour la fabrication de chaussettes de travail sont :

Le coolmax

Il s’agit d’un textile très technique. Il est reconnu pour sa caractéristique permettant de rester au sec. Le tissu provient de fibres de polyester Dacron, particulières pour ses canaux qui évacuent efficacement l’humidité vers l’extérieur. Le coolmax sèche très vite, il est hydrophobe.

Le coton

Utilisé bien des siècles avant Jésus Christ, le coton demeure un choix privilégié en termes de matière utilisée dans la fabrication de chaussettes de travail. Ses filaments soyeux offrent un rendu de grande qualité. C’est un textile qui procure du confort. Il a des pouvoirs absorbants et convient à tous les types de peaux.

Le tactel

Le tactel répond parfaitement aux besoins de ceux qui font carrière dans le sport. Ce textile regroupe de nombreuses qualités : douceur, capacité absorbante, contrôle du microclimat corporel et légèreté. C’est une matière facile d’entretien et durable, qui sèche rapidement.

La laine

En hiver, la laine est incontournable. Elle a un grand pouvoir isolant et absorbe l’humidité à 30 % de son poids sans qu’elle devienne humide lorsqu’on la touche. Des chaussettes en laine pour le travail en extérieur garantissent le confort optimal des pieds.

Un grand nombre de matières est aussi utilisé dans la fabrication de chaussettes. On peut citer la soie, le lycra, le modal, l’élasthanne, la viscose et tant d’autres. Mais, pour les modèles conçus spécialement pour les professionnels, celles citées ci-dessus sont les plus fréquentes. Cela s’explique par leurs capacités d’absorption, isolantes et respirantes, notamment.

Les chaussettes : la petite histoire

Comme toute chose, les chaussettes ont leur petite histoire. Elles trouvent leur origine en Syrie, 2000 ans avant notre ère. Les premiers modèles se caractérisaient par des bandes de tissu pour garder les pieds au chaud. Puis, elles deviennent signe de richesse.

Après l’époque Médiévale, les chaussettes sont des accessoires à part entière et se répand dans toute l’Europe. Les chaussettes en tissu connaissent un vrai succès mais Henry IV d’Angleterre et les habitants de Rome ont une préférence pour la laine. Au cours du XVe siècle, chaussettes et collants deviennent incontournables. Les personnalités de haut rang les veulent ornées de broderie.

La première machine à tricoter de chaussettes voit le jour en 1589. Les modèles industriels n’arrivent pourtant pas à rivaliser les chaussettes en soie. Et la présence d’un fixe-chaussette pour les maintenir est obligatoire, ce qui est remplacé plus tard par un élastique. A partir du XIXe, les chaussettes sont aussi accessibles aux citoyens. Les femmes s’y intéressent aussi en voyant des modèles plus esthétiques.

Pour les professionnels, des chaussettes designs et pratiques

Les chaussettes pensées pour l’usage professionnel allient praticité et esthétique. Le choix de coupes et de matières est très large. Les parties sur le talon, le tendon d’Achille et la pointe des pieds sont souvent rembourrées pour un confort optimal. Afin d’éviter les frottements désagréables et la sensation de compression, les coutures sont plates.

Les chaussettes de travail existent en lots. Cela permet aux professionnels de disposer du même type et des mêmes caractéristiques. Les marques sont nombreuses au choix et on reconnaît qu’il y a une réelle concurrence quant à la qualité et aux technicités des paires de chaussettes de travail.