oxBLACKMAXFEMME

Les chaussures de sécurité basses femme Lemaitre BLACKMAX S2 sont en microfibre hydrofuge pour une excellente étanchéité. Elles répondent aux normes de protection EN ISO 20345 : 2011 S2 pour une protection optimale des pieds. Ultralégères et durables, destinées au secteur de la restauration, l’industrie agroalimentaire, pharmaceutique ou en laboratoire, elles sont pratiques et faciles à enfiler. Grâce à une doublure aérée en textile, elles optimisent la respirabilité et améliorent la transpiration le long de la journée. 100% sans métal, elles sont équipées d'une coque en fibre résistante à 200 joules et semelles anti-dérapantes SRC, indispensables pour le travail sur sols potentiellement glissants, gras, etc.



Caractéristiques :

  • Chaussure de sécurité pour femme en microfibre, légère et confortable, facile à enfiler
  • Respirante et durable avec une doublure aérée en textile
  • Résistantes aux huiles et hydrocarbures
  • Domaines d’utilisations : restauration, industrie agroalimentaire, laboratoire et pharmaceutique.
  • Modèle adapté à la morphologie des pieds féminins

 

Matières :

  • Tige en microfibre
  • Embout en HDFC fibres composites
  • Doublure en textile tridimensionnel et synthétique
  • Semelle d’usure Parabolight® en polyuréthane PU 2D

 

Normes :

  • EN ISO 20345 : 2011 S2 SRC
  • WRU
  • CI

Informations complémentaires:

Les coques et embouts de protection EN 20345 résistent à une énergie de 200 Joules. Cette énergie correspond à un objet de 20 kg tombant d’une hauteur d’un mètre.  A l’écrasement (hauteur de chute égale à 0), la coque de protection 200J résiste à une force équivalente à 1 500 kg.

 

Plus d'information
Référence oxBLACKMAXFEMME
Marque Lemaitre
Référence fabriquant BLACKMAXFEMME
Poids (en Kg) 1.070000
Matière intérieure Tige en microfibre ; embout en HDFC fibres composites ; doublure en textile tridimensionnel et synthétique ; semelle d’usure Parabolight® en polyuréthane PU 2D
Normes chaussures S2, ISO 20345
Anti-perforation Oui
Absorption des chocs Non
Résistance hydrocarbures Non