Caractéristiques techniques du pantalon de travail : motifs et formes

Généralement classé parmi les EPI ou équipements de protection individuelle, le pantalon de travail est un vêtement professionnel destiné à être porté par une personne devant être protégée dans le cadre de son métier, conformément à l’article R. 233-83-3 du Code du travail. Il le préserve notamment des éventuels risques susceptibles de menacer sa santé et sa sécurité. Le pantalon de travail se décline sous différentes formes et motifs, pouvant faire toute la différence par rapport à la sécurité.

Les différentes formes de pantalon de travail

Le pantalon de travail se distingue du pantalon classique de par sa résistance à certaines contraintes liées à la profession de celui qui le porte. On le catégorise généralement en quelques groupes qui permettent notamment de l’identifier et de le classer en fonction de son utilité.

    • - Le jean de travail

Le jean est un pantalon dédié originellement aux miniers. Actuellement, il est encore très plébiscité sur les carrières, car il est à la fois robuste et de bonne qualité, offrant à celui qui le porte le confort dont il a besoin lors de son travail. Son design n’a presque pas changé malgré le temps et les tendances.

Ainsi, ce type de pantalon de travail arbore la même forme, à savoir une coupe ajustée avec deux poches latérales et deux autres poches à l’arrière. Cependant, il a tout de même connu quelques améliorations pour s’adapter à certaines exigences et dispose notamment de poches supplémentaires pour une question de praticité.

    • - Le pantalon professionnel classique

La plupart des métiers requérant le port d’un EPI sont concernés ici : maçon, plombier, mécanicien, agent d’entretien... Les modèles entrant dans cette catégorie disposent souvent d’accessoires pratiques et indispensables dans le travail.

On retrouve alors des pantalons de travail avec un design classique ou agrémentés de plusieurs poches. Vous pouvez facilement transporter avec vous le matériel et les outils dont vous avez besoin avec ce type de pantalon : poche pour le téléphone, poche à mètre, poche à crayon, etc. D’autres sont pourvus de renforts et de genouillères. Certaines zones stratégiques du corps nécessitent en effet une protection maximale pour éviter tout risque.

Les matériaux de fabrication peuvent également différer selon le modèle, mais en général, le textile est souple ou rigide à cause de l’épaisseur. Toutefois, que la coupe soit ample ou ajustée au corps, robustesse et résistance sont toujours de mise dans les critères clés qui valident la qualité d’un pantalon professionnel.

    • - La combinaison et la salopette

Le pantalon de travail se décline aussi en combinaison ou en salopette. Selon les exigences en termes de confort et de praticité de son utilisateur, ce dernier peut choisir ce type de pantalon offrant plus ou moins les mêmes niveaux de sécurité apportés par le pantalon professionnel classique.

La combinaison a l’avantage d’avoir un haut qui assure la protection de la partie supérieure du corps (buste, bras et avant-bras). Le matériau de fabrication est le même, que ce soit pour le haut ou pour le bas. En ce qui concerne la salopette, une seule zone de la partie supérieure du corps est protégée, à savoir le buste et l’abdomen. Bien que ce soit une sûreté moindre comparée à la combinaison, c’est toujours une protection minimisant les risques.

    • -Les motifs présents sur un pantalon de travail

Pour exemple, les pantalons pour les agents d’entretien et techniciens de surface sont pourvus de bandes fluorescentes qui s’illuminent à l’approche d’une source lumineuse comme les phares d’une voiture. Il s’agit des vêtements dits « haute visibilité ». La couleur de la fluorescence peut être jaune ou gris acier, en fonction du modèle.

Par ailleurs, les motifs sur un pantalon de travail peuvent concerner les codes couleur. Ils servent généralement à distinguer les différents travailleurs sur un chantier. Par exemple, lors de travaux de construction de grande ampleur, il est important de différencier le chef de chantier des ouvriers, ou encore des manœuvres.

Consultez les pages suivantes pour plus d’informations :